Manuel Helicon Remote

 

A propos de Helicon Remote

 

Fonctionnement et réglages

Acquisition d'une série d'images avec Helicon Remote

Prise de vue en piles à l’aide de Helicon Remote

Réglages du bracketing de la mise au point

Réglages du bracketing d'exposition

 

Techniques avancées

Utiliser Helicon Remote pour la chronophotographie

Prise de vues en mode 'miroir haut'

Utilisation de l'autofocus

Prise de vues au flash

Utilisation de la fonction " Prendre une vue "

Se connecter aux appareils en réseau

 

Interface et personnalisation

Comprendre l'histogramme

Personnaliser Live View

Prévisualisation et Prévisualisation rapide

Comment trouver les images

Sauvegarder les images sur la carte mémoire de l’appareil

Préférences

Rapporter un bug

 

Périphériques externes

Utiliser Helicon Remote pour déplacer le rail macro StackShot

Utiliser Helicon Remote pour contrôler le moteur Trinamic

Utiliser Stackshot et Trinamic sur Mac OS X 10.9 et plus récent

Compatibilité et licence

Compatibilité des appareils photo

Licences

Installation et mise à jour

Exigences matérielles et logicielles

FAQ

 

A propos de Helicon Remote

Helicon Remote est un logiciel pour le " tir captif ". Il est essentiellement destiné à automatiser le processus d'acquisition d'une série d'images à différents plans focaux que l'on peut par la suite assembler en une image parfaitement nette à l'aide de Helicon Focus. Helicon Remote automatise la plus grande partie du processus nécessaire à l’accumulation de telles piles : une fois les paramètres définis, c’est le logiciel qui se charge de la prise de vues. Il vous aide également à effectuer les réglages corrects, par exemple à calculer le nombre nécessaire d'images à prendre et de pas de mise à point entre elles.

Helicon Remote permet de combiner le bracketing de la MAP et de l'exposition. Pour le bracketing d'exposition, vous pouvez indiquer le nombre requis de vues et la valeur de la correction d'exposition (2 Ev, 1 Ev, 1/2 Ev ou 1/3 Ev). Ce qui veut dire que vous n'êtes pas limité à la valeur de -2Ev - +2Ev de la plupart d'appareils photo.

Helicon Remote rend également automatique la chronophotographie en combinaison avec le bracketing de la MAP et de l'exposition. Vous pouvez régler votre appareil à prendre une série de photos ou une seule photo aux intervalles de temps réguliers (paramétrables).

Helicon Remote peut contrôler le moteur pas à pas Trinamic et déplacer les rails macro StackShot. Ces deux périphériques permettent d'ajuster la position de l'appareil photo par petits pas de 0.01 mm et plus, vous permettant de prendre les photos des petits objets.

Helicon Remote est disponible pour les systèmes d’exploitation Windows, Mac OS et Android.

Helicon Remote constitue la solution pour travailler à domicile, en studio et en plein air. Il peut s’installer sur toute tablette récente, ainsi que sur un PC, un netbook, une tablette Android ou un smartphone, et par conséquent est facile à emporter sur le terrain.

 

Acquisition d'une série d'images avec Helicon Remote

  1. Connectez votre appareil photo à l'ordinateur à l'aide d'un câble USB. Allumer l’appareil et lancer Helicon Remote, ou inversement*. Mettre votre objectif en mode autofocus (AF). Cela permettra à Helicon Remote de prendre la main sur l'objectif. Helicon Remote va automatiquement prendre la main sur l'appareil photo, et vous verrez l'image LiveView à l'écran.

    Dans le cas contraire, essayez de consulter notre FAQ pour trouver une solution.

  2. Vérifier que les réglages suivants sont bien effectués sur votre appareil :
  3. Régler les paramètres d’exposition : ouverture, temps d’exposition, ISO, etc. Plus d’informations sur les paramètres d’exposition ici.
  4. Réglez le point focal le plus proche et le plus éloigné. Effectuer la mise au point sur l’objet le plus proche et presser le bouton pour sauvegarder le point le plus proche ; ensuite effectuer la mise au point sur l’objet le plus éloigné et presser le bouton : pour sauvegarder le point le plus éloigné. Le logiciel calcule automatiquement le nombre de vues et l’intervalle nécessaire entre les vues.

    Trouvez plus d’information sur les points focaux A et B et sur le calculateur de profondeur de champ, ainsi que sur d’autres paramètres de bracketing ici. A partir du moment où le logiciel a mémorisé une mise au point, ne plus toucher à la bague de mise au point et ne pas utiliser l’autofocus. Se servir des boutons à flèches de Helicon Remote pour passer à la mise au point suivante. Sinon, la mise au point mémorisée sera perdue.

    En savoir plus sur les points A et B de la MAP, l'usage du calculateur de profondeur de champ et autres paramètres du bracketing ici.

  5. Pressez le bouton Commencer la prise de vues.
  6. Après la fin de la série, Helicon Remote vous demandera s'il peut l'ouvrir dans Helicon Focus. Là, vous pourrez traiter la série et voir l'image finale avec la profondeur de champ accrue. En savoir plus sur Helicon Focus ici.

*Sous Windows XP, branchez l'appareil photo d'abord, fermez le menu AutoPlay, puis lancez Helicon Remote. Pour tous les autres systèmes d’exploitation, l’ordre de ces deux opérations est sans importance.

 

Définir Les Paramètres D’Exposition

Helicon Remote vous permet d’agir sur les paramètres suivants : (voir Réglages de l’appareil en haut du panneau droit) :

Avant de faire une série d'images, vérifiez que les paramètres de l'exposition sont corrects. Pour cela, prenez une photo test en utilisant la fonction prévisualisation ou prévisualisation rapide. Ou bien lisez l'histogramme. La fonction Marquer les zones surexposées peut également être une aide précieuse pour corriger les paramètres d’exposition.

Helicon Remote peut également piloter d’autres réglages de l’appareil (v.Réglages avances au bas du panneau droit) : Compensation de flash, Mode flash, Balance des blancs, Température de couleur, etc. La liste des réglages avancés peut différer d’un modèle de l’appareil à l’autre.

 

Réglages du bracketing de la mise au point

Les paramètres les plus importants de la mise au point d'une série sont les points et , c'est-à-dire le point le plus proche et le plus éloigné. Dès que le logiciel aura "compris" ces deux extrémités, l'ouverture courante et la focale de l'objectif, il pourra calculer le nombre de vues à prendre. Si la case Auto est cochée, le logiciel pourra calculer ces données automatiquement (mais ne pas oublier de régler le bon facteur de correction à l’avance, faute de quoi les résultats seront décalés).

Le procédé le plus simple est celui-ci :

  1. Faites le point sur l'avant de l'objet et cliquez le bouton pour enregistrer le point de la MAP le plus proche (CTRL+ALT+N).
  2. Utilisez les touches fléchées (ouou ) pour déplacer le point de netteté sur l'arrière de l'objet et cliquez le bouton pour enregistrer ce point de la MAP le plus éloigné (CTRL+ALT+R).

    Vous pouvez procéder dans l'ordre inverse, enregistrant d'abord le point de la MAP le plus éloigné, puis passer au point le plus proche. Cela n'a aucune importance.

  3. Pressez le bouton Commencer la prise de vues.

Il est également possible d'indiquer le point de départ (A ou B - c'est sans importance), le nombre de pas et l'intervalle. C'est suffisant pour commencer à prendre la série de photos, car le logiciel pourra calculer le point final. Pour ce faire, décochez la case Auto.

lampNe tournez pas la bague de la MAP et n'utilisez pas la Fonction Autofocus après avoir enregistré les points de la MAP, car ils seront remis à zéro, parce que l'objectif ne peut pas "rapporter" à Helicon Remote le nombre de pas de la MAP entre les deux points de netteté, si vous tournez la bague ou utilisez le mécanisme de l'autofocus de l'objectif. Helicon Remote ne peut que calculer le nombre de pas de la MAP entre les deux points de netteté, si vous passez d'un point à l'autre à l'aide des touches fléchées de Helicon Remote.

Le paramètre Poses indique combien de photos seront prises. Si vous modifiez ce paramètre une fois les deux points de netteté définis, le logiciel va recalculer l'intervalle entre les poses.

Le paramètre Direction définit si le plan focal va se déplacer vers l'appareil photo ou vers l'infini. Si les deux points sont mis, cette option est sans importance, mais vous devez vérifier si vous n'avez indiqué qu'un seul point de netteté.

Le paramètre Intervalle définit le deplacement de l'objectif entre les deux poses adjacentes. La distance est mesurée par le moteur de l'objectif (pas de la MAP) et est pratiquement équivalent à la rotation de la bague de la MAP à un angle défini. Notez que ces deux paramètres et la profondeur de champ (mesurés en millimètres) sont les fonctions non linéaires. En résultat, la distance entre les poses est pratiquement la même pour toutes les distances de la MAP d'un objectif.

lampNous vous recommandons d'utiliser un intervalle plus petit que la profondeur de champ (DOF). Notre calculateur DOF vous aide à calculer la profondeur de champ basée sur l'ouverture choisie. Si l'intervalle est plus petit que la DOF, les images de votre série vont légèrement se superposer, ce qui, une fois les images combinées, donnera le résultat parfaitement net.

Utilisez les touches pour déplacer l'objectif d'un pas de MAP, les touches pour déplacer l'objectif de 5 pas de MAP, et les touches pour le déplacer de 25 pas de MAP. Ce sont les valeurs par défaut, vous pouvez les modifier dans Préférences. Vous pouvez également choisir différentes valeurs du pas de MAP dans Préférences pour les appareils Canon et Nikon, les rails StackShot et le moteur Trinamic.

Les touches permettent le déplacement rapide entre les points de netteté le plus proche et le plus éloigné. Vous pouvez les utiliser pour vous assurer que les points de netteté ont été correctement enregistrés, avant de prendre votre série.

La Prévisualisation de la profondeur de champ et la fonction Surligner les zones de netteté sont décrites ci-dessous dans la section Personnaliser Live View.

 

Utilisation du calculateur de profondeur de champ

Le calculateur de DOF aide à régler l'intervalle correct entre les poses, qui ne doit pas dépasser la profondeur de champ calculée. Les valeurs de l'intervalle entre les poses et de la DOF fourines par le calculateur sont présentées en pas de MAP (pas du moteur de l'objectif, rotation de l'objectif). La DOF est différente de la DOF optique mesurée en mm. La DOF en pas d'objectif dépend rarement de la distance de la MAP.

Le calcul de la DOF est basé sur l'ouverture actuelle, la focale de l'objectif et le facteur de correction de l'objectif.

Le logiciel met les valeurs de l'ouverture et de la focale, si cette information est disponible. Vous pouvez ajuster ces paramètres, si vous le préférez ou si vous allez utiliser autres valeurs de réglage de l'appareil.

Le facteur de correction varie selon l'objectif. Vous pouvez essayer de travailler avec la valeur par défaut égale à 1, mais il est possible que ce facteur conduise à un nombre insuffisant ou au contraire excessif de vues. Dans l'idéal, vous devez trouver le bon facteur de correction pour chaque type d'objectif. La section suivante explique, comment le faire.

 

Trouver le facteur de la correction correct

Différents types d'objectifs ont la mécanique interne différente, alors nous vous conseillons de trouver le facteur de correction pour chacun de vos objectifs.

Si le facteur de correction est trop important, l'intervalle estimé entre les pas sera plus grand que la DOF réelle. Quand vous allez "coller" la série, l'image finale ne sera pas tout à fait nette. Si le facteur de correction est trop petit, l'image finale sera tout à fait nette, mais le logiciel devra prendre plus de photos que nécessaire.

 

Pour vérifier si le facteur de correction par défaut est optimal pour votre objectif, suivez les pas ci-dessous :

  1. Réglez l'appareil en mode manuel, et à pleine ouverture (f/2.0-4.0).
  2. Mettez au point sur un point de l'image avec un maximum de détails, comme du tissu à grosse texture ou une page de texte dans un livre.
  3. Décochez la case Auto dans le panneau de MAP bracketing de Helicon Remote.
  4. Ouvrez le calculateur de la DOF et vérifiez si le facteur de correction est réglé sur la valeur par défaut "1.00."
  5. Entrez le nombre de poses à prendre (10) et la direction (vers l'infini). Maintenant vous êtes prêt pour prendre une série de photos, car le point de netteté initial, le nombre de poses, l'intervalle entre les poses et la direction ont été définis.
  6. Faites les photos et, une fois fini, traitez la série dans Helicon Focus. Comme vous pouvez le voir (ci-dessus), chaque partie de l'image est nette. Cela veut dire que les zones de la MAP de l'image source se superposent, et que le calculateur de DOF avait suggéré la valeur correcte de l'intervalle entre les poses.

  7. Réglez maintenant le facteur de correction sur 2.0 et prenez une autre série avec un intervalle plus grand entre les poses. Après avoir traité la série dans Helicon Focus, vous verrez que le résultat contient des zonez (traits) qui ne sont pas nettes.

 

Ce test démontre qu’en accroissant le facteur de correction, et par conséquent l’intervalle entre les vues, on obtient une image partiellement floue. Ceci se produit parce que la profondeur de champ réelle est inférieure à l’intervalle entre les vues. Partant, les zones de netteté ne se superposent pas, quand les images sont "collées" ensemble.

En règle générale, la valeur correcte doit donner une image entièrement nette, et le fait de doubler cette valeur doit donner une trame régulière des zones nettes et pas nettes.

Pour trouver le bon facteur de correction :

1) Prenez une série de photos et traitez-la. Si vous voyez une trame régulière des zones nettes et pas nettes, réduisez la valeur du facteur de correction. Continuez de la réduire jusqu'à ce que l'image finale ne soit entièrement nette.

2) Doublez le facteur de correction. Puis prenez une série de photos et traitez-la. Si vous ne voyez pas de trame régulière des zones nettes et pas nettes, augmentez la valeur du facteur de correction. Répétez l'opération jusqu'à voire la trame apparaître. Finalement, divisez la valeur par deux.

 

Fixer Les Paramètres De Bracketing D’Exposition

Avec Helicon Remote, vous pouvez utiliser le mode de bracketing d'exposition automatique ou manuel.

Bracketing d'exposition automatique

  1. Réglez l'appareil photo sur le Mode manuel.
  2. Déterminez le nombre de poses (Poses, Réglage du bracketing d'exposition).
  3. Déterminez le décalage entre les poses (1/2, 1/3, etc.) (Poses, Réglage du bracketing d'exposition).

Bracketing d'exposition manuel

  1. Réglez l'appareil photo sur le Mode manuel.
  2. Determinez le nombre de poses (Poses, Réglage du bracketing d'exposition).
  3. Cliquez sur le bouton Mode manuel. Le dialogue Mode manuel apparaîtra. ici, vous pouvez régler le décalage de l'exposition, la vitesse, l'ISO et l'ouverture pour chaque pose.

    Pour augmenter/ réduire les valeurs dans les colonnes de la même valeur, utilisez les touches "plus" et "moins". Pour modifier une valeur, cliquez dans la cellule et choisissez une valeur de la liste déroulante.

importantNous suggérons de ne pas modifier l'ouverture, car le fond sera flou de manière différente (à cause des ouvertures différentes), ce qui peut altérer la MAP de la série.

 

Utiliser Helicon Remote pour la chronophotographie

Le terme de chronophotographie veut dire que votre appareil photo prend automatiquement une pose toutes les quelques secondes, minutes ou heures.

A quoi cela peut-il servir ? Si votre objet change au fil du temps, vous pouvez avoir envie de "figer" ses différentes phases et de combiner les poses en un film. Par exemple, vous pouvez photographier une fleur en train de s'ouvrir, un fruit en train de mûrir, la circulation dans une rue animée pendant un laps de temps ou bien ce que votre fantaisie vous suggère.

Avec Helicon Remote, vous pouvez combiner la chronophotographie avec le bracketing de la MAP et le bracketing d’exposition

La principale limitation de la chronophotographie vient de la batterie de votre appareil photo. Pour accroître son autonomie, débrancher Live View pendant la prise de vue : Fichier → Préférences → Prise de vues → Activer Live view pendant la prise de vue : Non. Pour les appareils Nikon vous devrez également mettre votre objectif en mode mise au point manuelle (MF). Si un appareil Canon continue d’activer LiveView malgré ce réglage, faire également passer l’objectif en mode mise au point manuelle (MF).

 

Utiliser Le Verrouillage Miroir (MMV) Ou Relevage du Miroir

Helicon Remote détecte le mode MMV pour les appareils Canon (voir la ligne d'état) et agit en conséquence. Les appareils Nikon présentent deux positions différentes : prise de vue Miroir relevé (Mup) et Exposition retardée. L’exposition retardée n’est pas signalée par Helicon Remote mais fonctionne correctement. La prise de vue miroir relevé n’a pas d’incidence sur Helicon Remote qui continue de fonctionner comme dans le mode prise de vue normal.

Pour utiliser le MMV sur un appareil Canon, trouver et activer le mode MMV (ou miroir relevé) dans les réglages de votre appareil. Dans les préférences de Helicon Remote, vous pouvez régler le décalage pour le mode MLU : Fichier→ Préférences → Poses → Canon → Décalage pour le mode MLU. Ce décalage donne à l'appareil le temps d'amortir les vibrations, une fois le miroir en position haute. Moins l'appareil vibrera, et plus la photo sera nette.

Helicon Remote doit détecter le réglage de l'appareil photo sur MLU. Vous pouvez vérifier si MLU est activé à gauche de la ligne d'état, qui se trouve en bas de la fenêtre du programme. (vous pourrez lire MMV : on ou MMV : off ).

 

Utiliser La Fonction Autofocus

Vous pouvez utiliser cette fonction pour la MAP sur la partie la plus proche ou la plus éloignée d'un objet. Cliquez dans la zone, sur laquelle vous voulez faire la MAP, et l'objectif de l'appareil le fera automatiquement.

La procédure type à suivre est celle-ci :

  1. Faites l'autofocus sur le point le plus proche et enregistrez-le.
  2. Avec les touches fléchées de Helicon Remote, déplacez la MAP sur le point le plus éloigné et enregistrez-le.

lampNote : après l'utilisation de la fonction Autofocus, tous les points de la MAP enregistrés précédemment seront remis à zéro, parce que l'objectif ne peut pas "rapporter" le nombre de pas de la MAP entre les deux extrémités de Helicon Remote, si vous utilisez l'Autofocus. Helicon Remote ne peut que calculer le nombre de pas de la MAP entre les deux points de netteté, si vous passez d'un point à l'autre à l'aide des touches fléchées.

Helicon Remote attendra pendant un temps prédéfini que l'objectif sera mis au point ; la valeur par défaut est de cinq secondes. Pour les appareils Canon, vous pouvez changer cette valeur dans les préférences du menu principal : Fichier→ Préférences → Poses → Canon → Temps de l'Autofocus

 

Prise de vues au flash

Si vous utilisez un appareil Canon avec un flash d’un autre constructeur, vous devrez éteindre Live View pendant la prise de vue pour permettre au flash de se déclencher. Vous pouvez le régler dans les Préférences via le menu principal et choisir : Fichier → Préférences → Prise de vue → Activer live view pendant la prise de vue : non.

 

Utilisation de la fonction " Prendre une vue "

Cette fonction permet de procéder à l’empilement manuel des prises de vue : effectuer la mise au point sur un point, prendre une photo, effectuer la mise au point à nouveau, prendre une autre photo, etc. Veuillez noter que les paramètres de bracketing seront également pris en compte.

 

Se connecter aux appareils en réseau

Helicon Remote est capable de se connecter aux appareils en réseau par Wifi. La procédure de mise en place du réseau est relativement compliquée. Vous trouverez un descriptif pas à pas avec des captures d’écran du menu ici.

 

 

 

 

Comprendre l'histogramme

L'histogramme peut aider à déterminer, si les réglages de l'exposition sont corrects.

L'axe horizontal représente la plage, à l'intérieur de laquelle la luminosité des pixels peut varier (de 0 à 255). C'est la plage dynamique d'une image numérique. L'axe vertical représente le nombre de pixels à l'intérieur d'une luminosité donnée. Les pixels sombres sont dans la partie gauche de l'histogramme, les pixels clairs étant dans la partie droite.

Néanmoins, s'il y a des "monts" dans la partie gauche et rien dans la partie droite, cela veut dire que votre image est sous-exposée, et vice versa.

lampNotez que l'histogramme est basé sur l'image LiveView, mais que souvent, cette image LiveView n'utilise pas les reglages faits pour prendre la photo. Nous préconosons de prendre quelques photos d'essai à l'aide de la fonction Prévisualisation rapide ou Prévisualisation pour vérifier les réglages de l'exposition.

 

Personnaliser Live View

La case de prévisualisation de DOF contrôle l'ouverture. Si elle n’est pas activée, l’appareil va prendre l’image en Live View en utilisant l’ouverture maximale prévue dans les réglages de l’appareil. En activant la fonction de gestion de la profondeur de champ, on peut régler l’ouverture réellement employée pour le mode Live View. La prévisualisation de DOF n'est opérationnelle qu'avec les appareils photo Canon, et si LiveView N'EST PAS en mode Simulation de l'exposition.

L'outil Mettre les zones de netteté en surbrillance vous aide à voir, quelles zones sont nettes au moment donné. Vous pouvez modifier la sensibilité de la surbrillance de la MAP dans Préférences.

Vous pouvez activer ou désactiver la grille du Live View dans le menu Préférences. La grille peut vous aider à cadrer votre image et à garder la ligne d’horizon alignée sur l’horizontale ou d’aligner votre cadrage sur les éléments verticaux de votre image.

Pour réduire le bruit dans Live View vous pouvez activer la fonction Réduction du bruit dans le menu Préférences. Ceci peut produire une image plus claire qui permet une mise au point plus précise.

Pour localiser les zones surexposées, vous pouvez activer la fonction Surligner les zones surexposées en pressant le bouton triangulaire de mise en garde exposure warnings button dans le coin supérieur gauche de l’histogramme. Si votre appareil se trouve en mode Simulation d’exposition, vous verrez s’afficher les messages d’alerte pour les réglages d’exposition actuels sur l’image Live View. Si la fonction Simulation d’exposition est désactivée (pour les appareils Canon) ou n’est pas proposée (pour les appareils Nikon) vous pouvez vous reporter à la fonction Prévisualisation rapide pour vérifier les réglages d’exposition actuels.

La fonction Simulation d’exposition a pour but d’afficher le résultat attendu de votre image en fonction des réglages d’exposition choisis ; cette fonction est présente sur la plupart des modèles d’appareil Canon.

 

Fonctions Prévisualisation et Prévisualisation rapide

Utilisez cette fonction pour évaluer les réglages de l'exposition avant de faire une série de photos.

La différence entre Prévisualisation et Prévisualisation rapide réside dans la façon dont l’image est affichée.

Prévisualisation rapide prend un cliché JPEG (de qualité basse, normale, élevée ou superfine selon les réglages de qualité de la Prévisualisation) et l’ouvre dans Helicon Remote pour quelques secondes. (Vous pouvez régler le temps de prévisualisation dans les Préférences : Fichier→ Préférences →Préférences d'Interface → Durée de prévisualisation rapide. Prévisualisation rapide vous permet également de zoomer pour examiner les détails fins de l’image.

La Prévisualisation fait l'image de la qualité qui est réglée sur l'appareil photo et l'ouvre dans le navigateur d'images par défaut.

 

Comment trouver les images

Un bouquet de réglages qui se trouve dans la boîte dialogue (Fichier → Préférences ou CTRL + ALT + P) s'appelé Sauvegarde image et définit la façon dont les images vont être sauvegardées à l’issue de la prise de vues. Vous pouvez choisir de stocker séparément les images aux formats RAW et JPEG, et de séparer encore les fichiers vidéo, si les fichiers doivent être déplacés vers l’ordinateur et effacés de la mémoire de l’appareil, ou copiés sur l’ordinateur et conservés dans l’appareil.

Vous pouvez également choisir dans quel dossier les images seront sauvegardées (Dossier images). Dans le logiciel principal vous pourrez voir le nom du dossier actuellement dédié aux images dans le coin inférieur gauche. Si vous cliquez dessus, le dossier s’ouvre dans le système de gestion des dossiers par défaut (Explorer ou Finder).

Comment Sauvegarder les Images Sur La Carte Mémoire De L’Appareil

Pour la plupart des modèles d’appareils il suffit d’ouvrir la boîte dialogue Préférences (Fichier → Préférences ou CTRL + ALT + P), de trouver le bouquet de réglages appelé Sauvegarde images et de définir les valeurs pour Télécharger les images JPEG après prise de vue, Télécharger les images RAW après prise de vue et Télécharger les fichiers vidéo après enregistrement en choisissant Laisser dans l’appareil ou Copier vers l’ordinateur (les images seront sauvegardées sur la carte mémoire de l’appareil et sur le disque dur de l’ordinateur).

Pour les modèles Nikon D90/D300/D700 il vous faut aussi placer l’objectif en mode mise au point manuelle (MF) et désactiver Live View pendant la prise de vue (Fichier → Préférences → Prise de vue → Activer live view pendant la prise de vues - Non)).

 

Préférences

Langue Change la langue de l'interface.
Durée de prévisualisation rapide Déterminer le nombre de secondes d’affichage de l’image à l’écran en mode Prévisualisation rapide.
Prévisualisation image Déterminer le nombre de secondes d’affichage de l’image à l’écran à l’issue d’une prise de vue.
Rotation LiveView Applique la rotation ou fait inverser l'image LiveView selon vos besoins.
Couleur du fond Définit la couleur de l'arrière-plan dans l'image LiveView.
Réduction de bruit pour Live View Activer / désactiver la fonction réduction du bruit pour Live View. La réduction du bruit peut rendre l’image plus claire et donc permettre une mise au point plus précise.
Localiser la netteté

Concerne la fonction "Mettre les zones de netteté en surbrillance". Si vous choisissez le réglage “Sensibilité faible”, elle ne signalera que les quelques zones au contraste le plus fort ; si vous choisissez Sensibilité moyenne , des zones moins contrastées seront également signalées. L’option Sensibilité élevée permet de détecter des détails encore plus fins, mais cette fonction est très sensible au bruit.

Afficher la grille Active ou désactive la grille sur Live View.
Activer Live View à la connexion appareil Choisir Non si vous ne souhaitez pas que Live View apparaisse à la connexion de l’appareil ; l’activation de Live View prend plusieurs secondes et risque de ralentir votre travail.

Cliquer le bouton Montrer toutes les boîtes dialogue cachées pour rafraîchir l’écran et afficher toutes les invitations du système ; ceci peut être très utile pour certaines invitations, comme par exemple : Etes-vous sûr de vouloir effacer cette image ? alors que la case Ne plus montrer cette fenêtre a peut-être été cochée auparavant. Grâce à ce bouton, vous pouvez voir toutes les invitations en cours.

Prise De Vue

Pause pour la recharge du flash La pause intervient après une prise de vue pour un temps suffisamment long, qui permet au flash de se recharger avant la prise de vue suivante.
Activer Live view pendant la prise de vue Vous pouvez mettre cette fonctionnalité en mode Non pour désactiver Live View pendant la prise de vue et ainsi augmenter l’autonomie de la batterie de l’appareil. Noter que Live view doit être activé pour déplacer la zone de mise au point (sauf si vous vous servez d’un auxiliaire de mise au point), et par conséquent le mode Non va entraîner un certain nombre de mouvements de miroir supplémentaires pendant la séquence de bracketing MAP.
Désactiver Live View à la fin d’une pile Vous pouvez choisir de désactiver Live View à la fin de votre séance de prise de vue, de façon à accroître l’autonomie de la batterie de votre appareil.
Intervalle très grand, grand ou moyen Déterminer le nombre de points focaux et d’intervalles pour l’objectif en pressant les boutons et . La longueur des pas de la MAP (ou des pas du moteur de l'objectif) peut aussi être définie dans les préférences et se fait séparément pour Canon, Nikon, StackShot et Trinamic.
Qualité de prévisualisation

Vous pouvez choisir entre qualité basse et élevée pour l’image qui sera affichée lorsque vous utilisez la fonction Prévisualisation rapide. La Prévisualisation haute définition peut ralentir le fonctionnement de l’application si vous vous servez d’un appareil aux ressources limitées, comme par exemple un téléphone. Si vous disposez au contraire de ressources suffisantes, il est recommandé d’employer la Prévisualisation haute définition.

Exposition en pose B Cette fonctionnalité permet de définir la durée de votre exposition qui va apparaître dans la boîte dialogue Temps de pose du menu principal de l’appareil.

Sauvegarde Image

Dossier pour les images Choisit le dossier à enregistrer les images. Helicon Remote crée des sous-dossiers dans ce dossier pour les nouvelles piles.
Nom du fichier Définit les noms des fichiers automatiques ; cela comprend typiquement date, temps et compteur.
Nom du dossier Définit le nom automatique des dossiers, dans lesquels Helicon Remote crée les nouvelles séries de photos.
Télécharger les images RAW après prise de vue Choisir quoi faire des images RAW à l’issue de la prise de vues : transférer dans l’ordinateur (effacer de l’appareil), copier dans l’ordinateur, ou laisser sur l’appareil.
Télécharger les images JPEG après prise de vue Choisir quoi faire des images JPEG à l’issue de la prise de vues : transférer dans l’ordinateur (effacer de l’appareil), copier dans l’ordinateur, ou laisser sur l’appareil.
Télécharger les vidéos après prise Choisir quoi faire des fichiers vidéo à l’issue de la prise : transférer dans l’ordinateur (effacer de l’appareil), copier dans l’ordinateur, ou laisser sur l’appareil.
Créer un nouveau dossier pour les nouvelles piles Si réglé sur "oui," un nouveau dossier sera créé pour chaque nouvelle série de photos. Si réglé sur "non," le nouveau dossier sera créé au lancement du logiciel après que toutes les séries seront créées.

Nikon

Longueur des pas de la MAP Vous pouvez régler les pas de la MAP en unités abstraites. Réglez le nombre des pas de la MAP avec les touches et ici.
Limiter le nombre maximum de mises au point

Lorsque l’objectif passe du point focal A au point focal B, il effectue un mouvement de mise au point continue. Ceci se produit lorsque vous utilisez les touches de navigation continue ou lorsque l’appareil termine l’enregistrement d’une pile et que l’objectif revient à sa position de repos.

Certains objectifs effacent la liste des points lorsque le nombre de mises au point continues est trop important ; ce problème peut être réglé en limitant le nombre de mises au point à un nombre maximal, obligeant l’objectif à faire des pauses entre les mouvements.
Nombre max d’intervalles de mise au point C’est le nombre maximal d’intervalles de mise au point dans un mouvement continu de mise au point. Si l’objectif doit balayer une distance importante, Helicon Remote va effectuer plusieurs mouvements séquentiels, dont la longueur sera fonction des réglages de cette valeur.

Canon

Taille des intervalles de mise au point Vous pouvez choisir entre les pas de la MAP "grand" et "petit". Reglez le nombre des pas de la MAP avec les touches et ici.
Pause entre les pas de la MAP Si la pause entre les pas de la MAP est trop courte, certains objectifs peuvent "sauter" quelques pas.
Temps de l'autofocus Ce réglage concerne la fonction d'autofocus. Elle définit le temps d'attente de Helicon Remote pour que l'objectif puisse faire la MAP. Si le laps du temps est trop court, l'appareil photo peut ne pas avoir assez de temps pour effectuer l'autofocus.
Décalage pour le mode MLU

Vous pouvez régler le décalage entre le moment où le miroir atteint la position haute et celui où la photo est prise. Ce décalage permet à l'appareil de compenser les vibrations avant de prendre une vue tout en augmentant le piqué.

StackShot (Empilement de vues)

Taille des intervalles de mise au point Vous pouvez régler les pas de la MAP en micropas, millimètres ou pouces. Réglez le nombre des pas de la MAP avec les touches et ici.
Pause après le déplacement Une pause peut être requise après le déplacement de StackShot pour que l'appareil ait le temps de compenser les vibrations avant de prendre une vue.
Inverser la direction Cela peut s'avérer utile pour mettre en corrélation les déplacements physiques et logiques de StackShot. Par exemple, si vous cliquez sur (déplacer vers la droite) dans Helicon Remote, et que l'appareil photo est en train de se déplacer vers la gauche, vous pourriez avoir besoin d'inverser la direction.
Permet l'utilisation sans appareil photo Dans certains cas, vous pouvez avoir besoin de contrôler StackShot uniquement en connectant l'appareil photo à Helicon Remote. Cochez alors cette case, pour que Helicon Remote fonctionne normalement.

trinamic

Taille des intervalles de mise au point Vous pouvez diviser les intervalles de mise au point en micro-incréments et degrés puis définir combien d’intervalles sont effectués en utilisant les touches et ici.
Pause après le déplacement Une pause peut être requise après le déplacement du moteur pour que l'appareil ait le temps de compenser les vibrations avant de prendre la vue suivante.
Accélération maximale Vous pouvez limiter l'accélération maximale pour avoir les déplacements plus doux.
Couple moteur maximum Vous pouvez limiter le couple moteur maximum pour éviter d'abîmer le moteur.
Inverser la direction Cela peut s'avérer utile pour mettre en corrélation les déplacements physiques et logiques du moteur. Par exemple, si vous cliquez sur (déplacer vers la droite) dans Helicon Remote, et que l'appareil photo est en train de se déplacer vers la gauche, vous pourriez avoir besoin d'inverser la direction.
Activer les interrupteurs de limite Trinamic présente deux paires de connecteurs destinés à être reliés aux deux interrupteurs de limite (gauche et droit). Si cette option est activée, il suffit de presser l’un des deux interrupteurs pour faire cesser le mouvement de Trinamic. N’activer qu’une fois que les deux interrupteurs sont connectés, sinon le moteur ne pourra pas fonctionner du tout.

Rapporter un bug

Si vous rencontrez des troubles lors de l'utilisation de Helicon Remote ou notez un comportement étrange du logiciel, envoyez-nous les détails pour que nous puissions vous aider au plus vite. Vous pouvez nos fournir tous les détails dont nous avons besoin à l'aide de la fonction Rapporter un bug, que vous trouverez dans le menu principal : Aide→Rapporter un bug.

Si Remote se conduit bizarrement, mais sans planter, il vous suffit d’ouvrir le menu principal et de sélectionner : Aide →Rapporter un bug.

Si Helicon Remote plante, redémarrer-le. Après son démarrage, choisissez : Aide →Rapporter un bug.

Dans le dialogue Rapporter un bug, vous pouvez entrer votre adresse e-mail et taper vos commentaires. Si vous nous fournissez votre adresse e-mail, nous pourrons vous envoyer le lien vers une nouvelle version du programme, où le bug sera corrigé.

Vous pouvez cocher la case Montrer les données à envoyer pour vérifier si aucune donnée personnelle n'est envoyée. Si, pour une raison quelconque, le rapport ne peut pas nous parvenir (l’ordinateur qui fait tourner Remote n’est pas connecté à Internet, par exemple), vous pouvez copier les données du dialogue Rapport d’erreur et l’envoyer manuellement à heliconsoft@gmail.com avec une description du problème.

 

 

Utiliser Helicon Remote pour déplacer le rail macro StackShot

StackShot est un rail macro à contrôle électronique. (voir description complète sur :  http://www.cognisys-inc.com.) La version USB de StackShot coûte $525.00 (prix au 7 novembre 2011). Il comprend la boîte de commande de StackShot avec le câble USB, le rail macro contrôlé par un moteur pas-à-pas, l'adaptateur AC (US, EU, AUS ou UK) et le câble moteur de 2m.

  1. Attachez l'appareil photo au rail macro StackShot.
  2. Connectez votre appareil photo à l'ordinateur à l'aide du câble USB. Cette opération est optionnelle, Stackshot peut être utilisé également sans connexion de l’appareil.
  3. Connectez StackShot à l'ordinateur à l'aide du câble USB. Vous assurer que l’alimentation électrique est également connectée, faute de quoi Remote va signaler des erreurs et pourra même cesser de fonctionner en essayant de communiquer avec StackShot.
  4. Lancez Helicon Remote Il devrait se connecter automatiquement à StackShot et le panneau de commande Focus Bracketing apparaît. Si cela ne se produit pas et les boutons de mise au point sont désactivés (cela peut se produire s’il y a plus d’un moteur séquentiel connecté, par exemple), il vous faudra effectuer manuellement la connexion de Remote avec StackShot. Pour cela, presser le bouton Sélectionner l’appareil dans le coin supérieur droit de l’écran des Réglages appareil, trouver StackShot dans la liste et cliquer dessus avec la bouton gauche de la souris.
  5. Pressez les touches fléchées pour voir comment Helicon Remote gère StackShot.

 

Utiliser Helicon Remote pour contrôler le moteur Trinamic

Helicon Remote a été développé et testé avec un moteur Trinamic PANDrive PD3-110-42-232. C’est un moteur à pas séquentiels compact et robuste au couple de rotation maximal de 0.49N-m et une protection antiblocage. Pour plus de détails, v.les spécifications techniques.

Selon toute probabilité, d'autres moteurs Trinamic sont également compatibles avec le logiciel, car ils ont la même interface.

Trinamic PANDrive PD3-110-42-232 coûte actuellement $200-250 et peut être acheté dans les magasine en ligne ci-dessous.

  www.clearpp.com PD3-110-42-232
  www.clearpp.com PANDRIVE 42MM, RS232, 0.50 NM
  www.semiconductorstore.com PD3-110-42-232

Vous aurez également besoin de l'adaptateur USB-RS232 ($30-40) pour connecter le moteur à l'ordinateur.

  www.clearpp.com FTDI - USB-RS232-WE-1800-BT
  www.ftdichip.com FTDI - USB-RS232-WE-1800-BT

Vous trouverez les adaptateurs similaires dans les magasins de matériel informatique. Vérifiez si l'adaptateur utilise la puce FTDI pour que le logiciel puisse le trouver.

Il vous faudra encore le bloc d'alimentation de 12-28V DC et le courant de pointe d'au moins 1.5A. Presque tous les blocs d'alimentation des ordinateurs portables sont conformes à ces spécifications.

L'image ci-dessous montre le branchement de l'adaptateur USB au moteur Trinamic.

trinamic

La procédure à suivre pour connecter Remote au moteur Trinamic est la même que pour StackShot (voir la section précédente de ce document).

 

Utiliser Stackshot et Trinamic sur Mac OS X 10.9 et plus récent

Un problème de compatibilité a été identifié sur Mac depuis OS X 10.9, qui empêche Stackshot et Trinamic de fonctionner dès la connexion. Solution :

  1. Lancer une session terminal (Go > Applications > Accessoires > Terminal)
  2. Copier/coller le texte suivant à la ligne de commande :

    cd /System/Library/Extensions/IOUSBFamily.kext/Contents/Plugins
    sudo mv AppleUSBFTDI.kext AppleUSBFTDI.disabled
    sudo touch /System/Library/Extensions

  3. Redémarrer Mac OS. Les moteurs à pas séquentiels doivent maintenant être détectés par Remote.

Compatibilité des appareils photo

Helicon Remote fonctionne avec les reflex mono-objectifs Canon et Nikon, qui supportent le mode LiveView.

La liste ci-dessous montre les appareils compatibles :

Canon - 70D, 700D, 6D, 5D Mk III, 1D X, 7D, 5D Mk II, 1D Mk IV, 1D Mk III, 1Ds Mk III, 60D, 50D, 40D, 650D/Rebel T4i/Kiss X6, 600D/Rebel T3i/Kiss X5, 1100D/Rebel T3, 1000D/Rebel XS, 550D/Rebel T2i/Kiss X4, 500D/Rebel T1i/Kiss X3, 450D/Rebel XSi/Kiss X2 et les modèles plus récents ; Nikon - D600, D7100, D5200, D800/D800e, D4, D3, D3s, D3x, D7000, D5000, D5100, D700, D300/D300s, D90 et les modèles plus récents. Nikon D3000 et D3100 ne sont pas pris en charge.

Une liste tenue à jour peut être consultée sur notre site.

 

Licences

Helicon Remote peut être acheté en tant que logiciel seul. Il fait partie de la licence Helicon Focus dans ses versions Pro et Premium (voir les détails ici).

Dans sa version de démonstration, le logiciel est limité à la prise de JPEG basse résolution.

Helicon Remote pour Android peut être acheté sur le portail de Helicon Soft home page ou sur Google Play.

 

Installation et mise à jour

Windows OS / Mac OS

Helicon Remote existe en version pour Windows et Mac OS. Il s’installe et se met à jour en tant que logiciel seul. L’installation peut être téléchargée sur la Page téléchargement de Helicon Focus.

Android

La version Android peut être téléchargée et installée depuis Google Play.

Exigences matérielles et logicielles

La résolution minimale recommandée pour l'écran est 1280x800, mais le logiciel devrait probablement fonctionner sur des résolutions inférieures aussi.

Helicon Remote nécessite Windows XP / Vista / 7 / 8 ; ou Mac OS X 10.6 ou plus récent ; ou Android 3.1+ et des appareils qui prennent en charge la connexion USB host.

 

 

 

 

FAQ

Bien que mon appareil soit connecté et Helicon Remote lancé, rien ne fonctionne : pas de Live View et tous les boutons de contrôle sont grisés. Ou est le problème ?

Probablement, votre appareil photo n'est pas supporté. Voir la liste des cameras compatibles ici. Si votre appareil est sur la liste des appareils pris en charge et que pourtant vous ne pouvez pas utiliser Live View, merci de nous envoyer un rapport d’erreur ; veuillez préciser dans votre rapport de quel modèle d’appareil il s’agit et décrire le problème. Nous essaierons de vous aider dès que possible.

Pourquoi mon appareil photo n'est-il pas supporté ?

Helicon Remote supporte uniquement les reflex mono-objectifs Canon et Nikon.

Helicon Remote ne fonctionne qu'avec les appareils photo, qui supportent le mode LiveView et l'autofocus à distance. Les appareils Canon plus anciens que le modèle 40D et les appareils Nikon antérieurs au modèle D90 ne comprennent pas ces fonctionnalités. Helicon Remote est incompatible avec la série de modèles Nikon D3000 parce que ceux-ci ne possèdent pas de fonctionnalités de contrôle à distance.

Mon appareil photo figure sur la liste des cameras compatibles. Pourquoi n'est-il pas reconnu ?

Une erreur a du se produire. Merci de nous envoyer un rapport d’erreur, préciser le modèle d’appareil et décrire le problème. Nous allons essayer de le résoudre aussi vite que possible.

Mon appareil n’est pas reconnu lorsqu’il est connecté par la prise micro USB à ma tablette / mon téléphone Android.

Assurez-vous que vous utilisez bien un adaptateur USB OTG et qu’un message pop-up apparaît lorsque vous branchez votre appareil et le mettez sous tension. Si le pop-up n’apparaît pas, cela signifie qu’Android ne détecte pas l’appareil pour une raison ou une autre.

Les raisons les plus fréquentes sont les suivantes : absence de prise physique USB sur votre appareil Android, le câble n’est pas un adaptateur OTG, ou adaptateur / câble endommagé, ou la version d’Android fonctionnant dans votre appareil présente un service USB bridé. Ceci signifie qu’il va détecter certains types d’appareils USB mais pas d’autres. Vous pouvez tester cela en connectant une souris USB à la place de l’appareil et voir si un curseur apparaît à l’écran. Une souris USB sera obligatoirement reconnue si le câble, l’adaptateur et la prise USB fonctionnent correctement. Si ce test confirme que la souris est détectée mais non l’appareil, la seule solution est d’installer un ROM Android utilisateur sans limitations (comme CyanogenMOD).